La taille de fructification : en quoi consiste ce procédé ?

20 Sep 2021 par

La taille de fructification : en quoi consiste ce procédé ?

Un arbre doit subir périodiquement un élagage afin de contrôler son développement. Ses branches disgracieuses (ex. : branches mortes, cassées ou pourries) doivent être éliminées pour qu’il préserve une structure harmonieuse. Pour les arbres fruitiers, l’élagage est réalisé afin d’améliorer la production de fruits. C’est ce qu’on appelle « taille de fructification ». Elle n’est pas obligatoire. Néanmoins, sa réalisation demeure nécessaire. Mais en quoi consiste-t-elle ? Découvrez les réponses à cette question dans l’article.

Arbres fruitiers : pourquoi procéder à leur taille de fructification ?

Nous l’avons mentionnée plus haut, la taille de fructification améliore le rendement. Les arbres qui sont soumis à cette pratique produisent en principe des fruits de meilleure qualité et en grande quantité. En effet, les bourgeons à fleurs apparaissent en grand nombre quand les branches inutiles sont supprimées. La fructification est donc favorisée.

En outre, cette technique présente des avantages sur le plan sanitaire. Elle prévient de développement d’une éventuelle pathologie et sa prolifération. Il est à noter que les branches malades et pourries sont porteuses de maladies dans la majorité des cas. Ainsi, on peut dire que la taille de fructification participe au bien-être des végétaux.

Enfin, elle améliore la structure de l’arbre. Elle permet de mieux aérer la couronne dans la mesure où la plante sera débarrassée des ramures en surnombres et des branches qui pointent vers l’intérieur. Dans tous les cas, la taille de fructification est exclusivement pratiquée sur les sujets adultes. En aucun cas, elle ne peut être réalisée sur les jeunes arbres. Pour qu’elle soit réussie, nous vous conseillons de faire appel à une entreprise d’élagage pour sa réalisation.

À quel moment de l’année opérer une taille de fructification ?

L’hiver est la période indiquée pour la taille des arbres fruitiers. Celle-ci devra cependant être pratiquée en dehors des périodes de gel. Pour déterminer le moment idéal pour tailler un arbre fruitier, il faudra toutefois tenir compte de son espèce. Par exemple, la taille de fructification des arbres fruitiers comme les pommiers, les poiriers, les abricotiers et les pêchers se fait idéalement au cours du mois de février.

En outre, les arbres fruitiers nécessitent une taille annuelle. En revanche, cette opération peut être pratiquée moins fréquemment selon la vitesse à laquelle l’arbre se développe. Ici encore, nous vous recommandons de faire appel à une entreprise d’élagage pour vos travaux.

Comment procède-t-on à la taille de fructification des arbres fruitiers ?

Malgré qu’une partie conséquente des branches soit sectionnée, la taille de fructification n’a pas pour vocation de modifier le port naturel des arbres fruitiers. Au cours de son exécution, on préservera trois yeux sur chaque branche taillée. Ceci étant fait pour favoriser la fructification. La branche sera donc sectionnée au-dessus d’un bourgeon qui pointe vers l’extérieur. Cela permet d’empêcher la formation des branches vers l’intérieur de la plante.

En outre, il est à noter que la taille de fructification ne peut avoir lieu qu’après la suppression des branches mortes, de celles qui poussent vers l’intérieur et des fruits qui n’ont pas été cueillis. Ces derniers peuvent en effet entraver la fructification.

L’application d’un mastic cicatrisant sur les plaies constitue l’étape ultime des travaux. Ce produit les protège des infections et des parasites. Pour maintenir les arbres fruitiers en bonne santé, il est plus judicieux de laisser sa taille aux soins d’un élagueur professionnel.

Laisser un commentaire