Focus sur les ÉPIS et tous les matériaux d’élagage

21 Jan 2020 par

Focus sur les ÉPIS et tous les matériaux d’élagage

Il existe de nombreux éléments de protection qui sont regroupés sous l’appellation ÉPI (Équipement de Protection Individuel). Ces équipements sont obligatoires, étant donné qu’ils assurent la protection des parties du corps les plus sensibles. Dans presque toutes les activités, on a : le casque, les lunettes de protection, les chaussures de sécurité ou les vêtements protecteurs.

En opération d’élagage, quels sont les ÉPIS ? Tout d’abord, et naturellement: le casque pour protéger sa tête des branches qui chutent. Le casque n’est plus inconnu de personne. Puis, un harnais de sécurité qui va garantir les montées et descentes de l’arbre. Il y a aussi les mousquetons, des vêtements de protection et des chaussures de sécurité. Enfin, une corde de rappel solide, qui assurera vos arrières lors de travaux en hauteur.

Le harnais d’élagage

Avec le casque, c’est le matériel le plus important de l’élagueur. Pourquoi? Il permet de se prémunir des chutes, car il maintient le bassin et le torse. Idéalement, ce harnais doit être confortable : vous allez y être attaché tout le long de l’opération, donc autant que vous vous y sentez à l’aise. Vous pourrez ainsi travailler sans souci.

Le harnais est constitué de plusieurs éléments : la sangle sous-fessière, le dossier, capitonné, les anneaux sur les côtés qui serviront à recevoir la longe, les anneaux centraux pour recevoir la corde de rappel et d’autres anneaux ou sangles supplémentaires qui vont accueillir les outils de travail.

La longe

La longe est aussi un équipement de protection individuel. Elle est constituée d’une corde ou d’une sangle qui est reliée d’un côté au mousqueton et de l’autre à un cuissard. La longe est généralement conçue pour être à portée de bras, donc elle est courte. Elle est utilisée par le professionnel en élagage comme poignée.

La fausse fourche

La fausse fourche est une sangle d’amarrage. Elle s’utilise comme suit : placez la corde de rappel autour du tronc de l’arbre à élaguer, puis placez la fausse-fourche. Elle permet de bloquer la corde de rappel et de limiter sa vitesse de mouvement afin qu’elle soit maintenue le long du tronc.

Le mousqueton

Le mousqueton est un anneau en métal avec une ouverture lui permettant d’accueillir une corde. Il est aussi utilisé pour faire de l’escalade ou de l’alpinisme, ou encore par les spéléologues. Ici, il servira à l’élagueur pour son travail sur des ranches en hauteur. Son ouverture est dotée d’un système de rotation : ce qui est très pratique en élagage, pour que le prestataire puisse facilement se tourner vers des directions différentes.

Les griffes d’élagage

La griffe d’élagage est un système qui est constitué d’une pointe à placer au bout d’une chaussure. En la portant, l’élagueur pourra l’accrocher au tronc. Ce qui lui donne une meilleure prise des pieds sur l’arbre, il peut donc ainsi grimper aisément jusqu’à la cime. Son utilisation est néanmoins limitée : les griffes d’élagage trouent l’arbre et le blessent l’arbre. L’usage de griffes est très restreint : elles sont autorisées seulement si l’arbre doit être abattu.

Des branches d’arbres gênent la vue sur votre fenêtre ? Ou biens, de vieilles ramures menacent de vous tomber sur le toit ? Taillez-les ! L’élagage n’est pas réservé qu’aux professionnels, s’il s’agit de rameaux ou jeunes branches, et surtout si vous avez le matériel requis. Vous pourrez ainsi découper les branches d’arbres et arbustes que vous trouvez indésirables et qui rendent votre jardin hideux. Tailler des arbres n’est pas cependant donné à n’importe qui, et il faut un minimum d’équipement pour réussir telle opération. Si vous hésitez, si vous avez le vertige ou si vous ne voulez pas investir dans du matériel, il est recommandé de faire appel à un professionnel comme un élagueur dans le 01 pour vous faciliter la tâche.

Laisser un commentaire