Tout savoir sur le jardinier paysagiste

16 Jan 2019 par

Tout savoir sur le jardinier paysagiste

Le métier de jardinier paysagiste vous intéresse ? Vous avez d’ores et déjà expérimenté quelques travaux dans vos extérieurs ? Vous avez besoin de toutes les informations supplémentaires sur ce métier d’extérieur à part entière pour pouvoir prétendre à ce poste. D’un autre angle, vous avez des difficultés à exécuter des travaux sur votre jardin et vous souhaitez solliciter l’aide de ce professionnel aguerri ? Vous devez avoir toutes les informations relatives à ce corps de métier particulier, ses attributions, ses qualifications, mais surtout les domaines d’activité auxquels il est alloué. Un guide complet sur le travail d’un jardinier paysagiste est ainsi de mise.

Les principales missions d’un jardinier paysagiste

L’intitulé du métier est parfaitement précis pour définir au mieux les missions qui sont conférées à un jardinier paysagiste. Ce professionnel se charge en effet de l’ensemble des travaux effectués sur les jardins et espaces extérieurs accueillant des verdures de toutes sortes. Sa mission diffère suivant les le statut des enclos qu’il prend sous sa responsabilité. S’il s’agit d’intervenir sur un terrain vierge, dépourvu de toutes végétations, le jardinier paysagiste est tenu de penser à l’aménagement de la zone en y agençant les plantations nécessaires.

Ce projet ne démarre que lorsqu’il aura établi en amont le plan. Aussi, il tiendra compte également de la situation géographique et les caractéristiques du milieu dans le choix des plantes. Par ailleurs, des travaux annexes de maçonneries légères peuvent aussi être inclus dans cette mission d’aménagement puisqu’il faudra bien délimiter la zone concernée. Ils contribuent également au rendu parfaitement esthétique de l’ensemble.

À contrario, les tâches d’un jardinier paysagiste peuvent aussi se faire sur un jardin aménagé. Dans cette mission précise, les travaux concerneront essentiellement les entretiens divers, comme le désherbage, le taillage ou encore l’intégration de nouvelles plantes avec celles existantes. Généralement, les particuliers sollicitent ce corps de métier pour ces travaux en particulier, faute de temps pour entretenir leur espace détente verte ou encore dans le but de redonner vie à un jardin. Les qualifications d’embellissement, d’inspiration ou encore de créativité sont ainsi sollicitées de la part du jardinier paysagiste pour effectuer à bien sa mission dans ce contexte.

Quelles sont les qualifications nécessaires ?

De par les différentes missions qui lui sont conférées, le jardinier paysagiste se doit de justifier de quelques savoir-faire particuliers pour pouvoir prétendre à la prise en charge d’un jardin en entier, que ce soit dans un nouvel agencement ou dans la retouche d’un enclos existant. Il y a en premier lieu la parfaite capacité dans le domaine agricole, notamment dans la plantation des espèces végétales ornementales suivant les saisons et en conformité avec les spécificités de la région ciblée, surtout son climat.

Sur ces connaissances repose en grande partie l’efficacité de son travail. Il est aussi requis pour un jardinier paysagiste expert de connaitre tout un catalogue d’agencement pour les espaces verts de tous les types afin d’adopter les meilleurs pour un rendu plus plaisant. Par ailleurs, de par l’extension de ses tâches avec les travaux de maçonnerie divers inclus dans le travail des jardins, cet artisan doit aussi justifier d’une bonne condition physique, cette aptitude qui sera également sollicitée lors du drainage et autre traitement du sol.

Il est aussi important de noter la justification d’un diplôme ou d’une certification venant des organismes responsables des paysages pour un jardinier paysagiste. En effet, une formation indépendante est à suivre pour pouvoir intégrer la horde de ce corps de métier.

Vous devez avoir toutes les qualifications mentionnées ci-dessous, ainsi que les apports personnels dans l’exécution du métier, mais surtout, l’amour des végétaux et la persévérance dans ce milieu qui demande beaucoup d’activités annexes et une capacité d’adaptation rapide face à diverses situations. Il est disposé pour vous une formation allant jusqu’au grade de CAP dans le domaine si vous voulez migrer vers le professionnel, vous qui êtes un amateur, ou encore entrer quasiment dans le secteur en étant nouveau.

Vous aurez toutes les compétences nécessaires en suivant ce cycle. Vos convictions de devenir jardinier paysagiste auront aussi comme objet de générer des revenus. Sachez que ce marché est actuellement très dynamique et il est facile de trouver des contrats. De plus, les tarifications appliquées sont intéressantes, à savoir une moyenne de 40€ de l’heure.

Comment trouver votre jardinier paysagiste ?

Trouver votre jardinier paysagiste en ligne sera facile. Les sites qui regroupent ces corps de métier sont fortement présents sur la toile. Les entreprises spécialistes de l’aménagement des espaces verts ayant des professionnels de ce type se mettent également en ligne pour proposer leur service.

Toutefois, qu’importe le prestataire avec lequel vous voulez traiter, vous devez toujours passer par un devis, un document qui vous permettent d’identifier le prix total des travaux que vous souhaitez faire réaliser, mais également pour voir les propositions commerciales en rapport avec vos demandes. Avec un devis, vous êtes assuré de trouver des professionnels certifiés et pouvant vous conférer la garantie décennale. De tels gestes écologiques réalisés par des firmes reconnues permet également de bénéficier d’aides et de financement venant de l’État.

Laisser un commentaire