La pomme de terre, quoi choisir ?

27 Juil 2011 par

La pomme de terre, quoi choisir ?

La base d’un potager réside dans la culture de la pomme de terre, simple mais aux applications variées le bulbe racinaire est populaire chez les enfants comme chez les parents. Mais comment choisir une variété de pomme de terre, c’est ce que nous allons voir.


Avec près de quarante sortes, la pomme de terre est aussi diverse que le nombre de préparation que l’on peut effectuer. Il existe plusieurs classifications de la « patate » mais la plus générale est celle qui reprend les caractéristiques de la chair de celles-ci. Notons avant tout que près de 80% des pommes de terre vendues sont de type « », car le plus économique.

 

La pomme de terre à chair tendre

Avec par exemple la « Marine » utilisée pour son gout reconnaissable, son haut rendement et sa résistance relative aux maladies. Vous trouverez aussi la pomme de terre « Mistral », tout aussi précoce mais avec de plus grande qualité de conservation. Citons également la « Rosabelle », reconnaissable par sa couleur rosé.

 

Les pommes de terre à chair ferme

La plus connue des chairs fermes est sans doute la « Belle de fontenay » au gout le plus raffiné, compensant son faible rendement et sa mauvaise conservation. Une autre variété avec la « Charlotte », disponible durant l’ensemble de l’année, est également appréciée des producteurs de plus elle se conserve bien et résiste aux maladies. Une autre peau de couleur, plus rouge cette fois, avec la « Franceline », qui n’a d’exceptionnelle que ça teinte.

 

Parmi ces variétés, certaines sont plus précoces que d’autres, ainsi il est idéal d’étaler sa production pour avoir un temps de récolte le plus long possible et ainsi obtenir toujours des pommes de terre fraichement récoltées. De plus cela réparti les temps de récolte parfois contraignants.

A savoir que les sortes de patates primeurs (précoces) sont exploitées durant la période hivernale dans les départements où le climat est clément. Pour les tardives, on les plante avant l’été et après le mois de Mars qui peut être rude puis déterrer environ cinq mois plus tard, l’irrigation pendant l’été est très importante pour l’obtention de  bonnes qualités gustatives.

Laisser un commentaire