Les graines

24 Sep 2012 par

Les graines

La reproduction par graine est presque exclusivement la seule forme existante dans la nature que les plantes ont de se reproduire. Les autres méthodes – le bouturage, la greffe, le marcottage et la division – ont été imaginées ou exploitées par l’homme afin d’accélérer le processus de multiplication et pour obtenir de grandes quantités d’individus semblables. La multiplication par graines est la reproduction sexuée des individus. C’est la seule dans laquelle les gènes des deux parents se combinent et qui permette la variabilité génétique.

Les graines des plantes constituent une ressource pour les hommes depuis la nuit des temps. On les utilise, dans le cadre de la reproduction des plantes, certes, mais aussi dans l’alimentation – celle de l’homme et des animaux qu’il élève -, l’industrie.

graines à semer
Par exemple, on tire des fibres textiles de certaines graines directement, sans qu’il soit besoin de les travailler : c’est le cas du coton ou bien des cosses qui contiennent ces fibres, comme celles du Ceiba pentandra dont on tire le kapok, que l’on utilise pour faire des rembourrages. On extrait les huiles à usage industriel des graines de lin ou de colza et les huiles alimentaires de certaines plantes (le maïs, le tournesol, le sésame…). Les résidus des graines oléagineuses ainsi que d’autres graines que l’on ne garde pas dans les conserveries (par exemple les graines de tomate) entrent dans la composition desaliments pour animaux. Dans l’alimentation humaine, on trouve avant tout les graines des céréales et de nombreuses légumineuses, les noix et les noisettes. Les graines réservées à l’alimentation animale sont les glands et les faines. Les graines de certaines plantes d’ornement sont également comestibles.

1 Commentaire
  1. Georges

    Elles nous nourrissent directement et indirectement ces graines !
    C’est d’ailleurs le moment de mettre le gazon avant l’hiver 🙂

Laisser un commentaire