Terre et Jardin

13 Juin 2012 par

Terre et Jardin

La terre de mon jardin est noire comme du terreau. Elle est belle. Elle fait pousser les délicieux légumes que nous apprécions tous. Elle me donne aussi de magnifiques fleurs qui égayent ce décor bucolique de couleurs intenses et variées.

La terre de mon jardin est un don de la nature. Elle est le résultat d’une accumulation, durant des millénaires de couches de sédiments et de minéraux, qui l’ont rendue fertile. Elle se situe sur un plateau volcanique ce qui lui a donnée sa couleur si particulière et sa richesse.

J’aime le contact avec cette matière vivante, raison pour laquelle je ne porte presque jamais de gants quand je suis au jardin. J’aime toucher cette terre, lorsque le soleil la réchauffe des ses mille feux. J’aime la faire glisser entre mes doigts, elle est à la fois lourde et fine. La travailler est un réel plaisir pour moi.

 La terre de mon jardin

C’est une terre végétale par excellence, elle est parfaite pour le potager. Preuve en est : l’an passé, nous nous régalions de salade à presque tous les repas. J’ai récolté cent cinquante kilogrammes de grosses pommes de terre, des haricots à foison, et je ne vous parle pas des énormes choux.

 

Certes je rajoute un peu de fumure à chaque saison, histoire d’éviter un épuisement du sol, à force des récoltes successives. Mais surtout chose très importante, je pratique la rotation des cultures, c’est-à-dire que je change  chaque année, les différentes espèces, d’emplacement. Entendez par là que je ne resème jamais les carottes par exemple, sur la même planche que l’année précédente.

1 Commentaire
  1. C’est vrai que ta terre est bien noire comme du terreau. Moi je viens d’acheter une petite maison et pour la partie jardin (tout petit jardin) j’ai carrément versé du terreau pour repartir sur des bonnes bases.

Laisser un commentaire