Comment éclairer économiquement votre extérieur

1 Juin 2017 par

Comment éclairer économiquement votre extérieur

L’hiver et ses journées qui se terminent à 17h30, est fini. Place aux longues et douces soirées d’été avec ses planchas en terrasse, ses apéros dînatoires ou tout simplement ses longues heures passées à contempler la voûte étoilée tranquillement installé dans son jardin. D’ailleurs, en parlant de jardin, c’est le moment ou jamais de le mettre en valeur : fleurs, plantes, arbustes, haies, buis et autres éléments végétaux méritent toute l’attention, même après la tombée de la nuit. Le tout est de trouver un éclairage adapté. Comment éclairer son extérieur de façon élégante, sans s’abîmer les yeux et le porte-monnaie ? Voici quelques conseils pour éclairer économiquement son jardin.

La règle des trois “E” : éclairage, économies, écologie

Les lampes solaires

“La meilleure énergie, c’est celle qu’on ne consomme pas” disait l’ex-ministre de l’Écologie Nathalie Kosciusko-Morizet. C’est évident en principe, dans la pratique, c’est autre chose. Le soir venu, un éclairage à la bougie placée dans des lanternes, est une solution esthétique et économique, mais pas très puissante. Une alternative tout aussi écologique et plus efficace :  les lampes solaires. Comme leur nom l’indique, ces petites balises à planter dans le sol, fonctionnent à l’énergie solaire. On en trouve également sous forme d’appliques et de projecteurs à fixer aux murs, pour éclairer terrasses et balcons. Légères et robustes, elles sont équipées de panneaux photovoltaïques qui leur permet d’emmagasiner la lumière du jour pendant la journée. Les plus avancées technologiquement sont équipées de capteurs qui détectent les basses de luminosité. Ainsi, les lampes sont automatiquement prêtes à l’emploi dès le crépuscule, et certaines pouvant tenir jusqu’à 10h d’affilée !

Les LEDS à basse tension

On ne les présente plus : en quelques années, les ampoules LEDs ont révolutionné le monde de l’éclairage : solides, écologiques, compactes. Elles présentent une excellente efficacité énergétique : une lampe à LED de plus de 800 lumens (équivalent à une lampe à incandescence de 60W) consomme entre 9 et 12 watts seulement. Ce système est donc idéal pour faire des économies d’énergie et amortir le prix à l’achat encore élevé de ces ampoules.

L’éclairage naturel

Certes, elles ne suffisent pas pour une soirée lecture en extérieur, mais pour baliser une allée, éclairer un porche, une table ou une piscine, les lanternes et photophores donnent un effet champêtre élégant et discret. Non polluantes et entièrement autonomes, les bougies subliment l’extérieur en émettant une lumière douce et chaleureuse. Certains modèles de lanternes vintage apportent un petit côté festif au jardin. À éviter cependant : les bougies parfumées, qui contiennent le plus souvent du formaldéhyde, de l’acroléine et autres substances nocives pour l’environnement. Seule exception : la citronnelle, que l’on peut fabriquer soi-même pour passer des soirées paisibles (ou non) loin des moustiques.

Laisser un commentaire