4 conseils pour jardiner avec peu d’eau

30 Juil 2021 par

4 conseils pour jardiner avec peu d’eau

Selon les scientifiques, les conditions mondiales vont devenir plus chaudes et plus sèches. Compte tenu de ces incertitudes, il est encore possible de cultiver des légumes, mais il faudra faire attention à l’eau et choisir des légumes qui s’épanouissent dans des conditions chaudes et sèches.

En période de sécheresse, voici quatre conseils pour rendre votre potager économe et généreux en eau.

Créer des sols qui contiennent beaucoup de matière organique

Plus le pourcentage de matière organique dans un sol augmente, plus cela peut réduire votre besoin en arrosage. Avoir des sols organiques riches est une méthode très utilisée en permaculture.

Faire du compost et l’ajouter régulièrement au sol est un moyen facile de commencer. Les vers de terre accélèrent la vie des plantes et facilitent le processus de plantation. Le sol des régions riches en humus permet de retenir bien plus d’eau.

Les avantages d’un sol organique sont nombreux : il retient l’humidité, augmente la fertilité, stocke les nutriments, accroît la vie du sol et augmente l’apport de carbone.

Le paillage

La culture sans labour peut être réalisée par un paillage intensif, également appelé mulching . Il s’agit de régulièrement ajouter de la matière organique (tonte de pelouse, paille, compost, carton, écorces…)  et terminer par une épaisse couche de paille.

  • Le rôle du paillis est clair :
  • Empêcher l’évaporation de l’eau
  • Garder le sol frais
  • Prévenir les mauvaises herbes
  • Améliorer la vie du sol
  • Fournir un habitat pour les micro-organismes bénéfiques

Cette technique de paillage joue un rôle essentiel dans la réduction de la consommation d’eau dans le jardin.

Pour lutter contre la chaleur, plantez plus intelligemment

Adaptez votre jardin au microclimat en le plantant en blocs plutôt qu’en rangées pour réduire l’évaporation et créer de l’ombre.

Plantez ensemble dans votre jardin les plantes qui ont besoin d’eau en même temps. Les concombres, les courgettes et les courges, par exemple, ont tous besoin de la même quantité d’eau. Focalisez-vous sur les légumes comme les tomates, les courges, les poivrons et les aubergines donnent des récoltes abondantes.

Conservez l’eau et l’espace en faisant pousser moins de plantes. Un ou deux plants de tomates déterminées peuvent satisfaire vos besoins. Ne cultivez des plantes gourmandes en eau et en espace, comme le brocoli et le chou-fleur, que si vous pouvez vous en passer.

Le choix des plants

Recherchez des variétés et des plantes qui peuvent pousser dans des environnements chauds et secs. Il est possible de cultiver des semences pour les cultures en milieu sec.

Tous les légumes du jardin ont besoin de plus d’eau que les haricots. Le chou n’est pas idéal car il est impératif que le sol soit constamment humide pendant la durée de vie cette culture. Bien que les jardins secs ne soient pas idéaux pour cultiver toutes sortes de légumes, il est tout de même possible de faire pousser vos légumes préférés.

Si vous gardez de l’eau dans votre jardin, vous pouvez cultiver des variétés à maturité courte. Les variétés miniatures sont également moins gourmandes en eau que les grandes variétés, comme les poivrons et les aubergines.

Quelques légumes pas trop gourmands en eau :

  • Mais
  • Topinambour
  • Pois chiche
  • Certaines courges
  • Poivrons
  • Tomates Ananas
  • Concombre
Laisser un commentaire