Comment financer vos travaux d’aménagement extérieur (jardin, véranda, etc

7 Juin 2017 par

Comment financer vos travaux d’aménagement extérieur (jardin, véranda, etc

De très nombreux sites et blogs se penchent, à raison, sur l’importance de la décoration d’intérieur, surfant sur un véritable engouement autour de la déco, du DIY… Pour autant, il ne faut pas oublier que la décoration d’une maison passe aussi par l’aménagement de ses extérieurs. Au-delà des conseils et tendances, il est important de savoir comment financer au mieux ses travaux d’aménagement extérieur.

En effet, les travaux d’aménagement extérieur peuvent impliquer la mise en œuvre de travaux plus ou moins importants. Ainsi, à chaque type de projet peut correspondre une solution de financement. Cela implique également de respecter des procédures réglementaires strictes avant de commencer les travaux.

Plusieurs solutions pour financer ses travaux d’aménagement extérieur

Avant de penser à réaliser des travaux d’aménagement extérieur, il faut veiller à obtenir les autorisations nécessaires. En fonction de l’importance des travaux à effectuer, on peut avoir besoin d’une autorisation préalable de l’assemblée générale des copropriétaires, si on veut par exemple procéder à des travaux de construction d’une véranda, le percement d’un mur porteur, etc. Le permis de construire peut également être utile ainsi que la déclaration préalable de travaux à la mairie.

Il existe plusieurs solutions de financement des travaux d’aménagement extérieur. Afin de déterminer le montant nécessaire pour les travaux, une référence moyenne permet d’en estimer le coût sur la base de travaux aux environs de 150 euros/m² pour les petits travaux et jusqu’à 1400 euros/m² pour les travaux les plus importants comme la création nouvelles ouvertures. Au coût directement inhérent aux travaux, il peut être utile d’adosser une assurance de prêt sur le crédit que l’on veut solliciter pour se préserver de tout accident de parcours pouvant mettre en péril le bon remboursement de l’emprunt. Pour trouver les meilleures offres d’assurance, on peut utiliser un simulateur d’assurance prêt immobilier à l’instar de boursedescredits.com qui propose un outil intéressant. Si vous i, il est possible de recourir au prêt épargne logement que l’on peut solliciter en fonction des intérêts acquis sur un plan épargne logement que l’on a préalablement souscrit. On peut également solliciter l’éco-PTZ, qui concerne plus les travaux qui portent sur la rénovation énergétique, ou encore un prêt immobilier classique à taux fixe ou révisable si le montant des travaux dépasse les 75.000 euros.

Quels intérêts pour faire des travaux d’aménagement extérieur ?

Fans de leurs jardins, les Français sont évidemment friands d’aménagements extérieurs. En effet, plus de 60% des Français possèdent un jardin, tandis qu’un peu plus de 40 % disposent d’une terrasse. Pour les loueurs, la mise en place d’un aménagement extérieur peut faire grimper la valeur locative d’un bien immobilier. Ainsi, des travaux de construction d’une piscine, d’une véranda, de mise en place d’un abri de jardin, ou d’autres travaux d’embellissement extérieur peuvent contribuer à augmenter le loyer à hauteur de 15 %, même en effectuant des travaux d’un montant ne dépassant pas les 2000 euros. Au-delà de cet aspect, les travaux d’aménagement extérieur peuvent également faire bénéficier des déductions fiscales. En effet, les travaux d’amélioration sont déduits des loyers imposables. Ce type d’opération peut bénéficier surtout aux investisseurs locatifs fortement imposés. Des crédits d’impôt sont également destinés aux travaux d’embellissement et de rénovation, comme c’est le cas du CIDD, la réduction de la TVA pour les travaux intégrant l’économie d’énergie. Certains prêts sont également plus accessibles en effectuant de tels travaux, comme l’Éco PTZ, entre autres, notamment pour l’amélioration de l’isolation thermique par l’extérieur.

Laisser un commentaire